Souad Mani

Leurre liquide

Souad Mani, artiste tunisienne multi-facettes, nous livre ici une part de son cheminement artistique et de ses projets.

 

1- Entre ton parcours de plasticienne et d’artiste multimédia, existe-il un fil conducteur ? Est-ce en relation avec tes études et tes recherches ?Je suis plasticienne de formation, j’ai fait la spécialité peinture et  j’ai commencé à pratiquer la photographie avant d’entamer mon cursus universitaire. La fibre de la photographie traverse presque tous mes projets. Mes interrogations et mes soucis autour de l’image se révèlent dans mes projets de recherches étant donné que je suis doctorante en Arts plastiques. Je suis, en effet, artiste multimédia par nécessité puisque dans mes projets je réfléchis aussi sur la question de l’espace d’exposition, le temps, la distance, le médium, l’autre et sur les différentes modalités du réel que j’occupe. Ma pratique est par conséquence multimédia, elle évolue vers un flux de médias et de nouveaux médias et change de support et de médium en fonction  de mes préoccupations et de la nature de mes collaborations avec autrui tout en gardant la pensée plastique.

Photographie numérique

Elle M’aime. : Photographie numérique

2- Ton travail est mixte, de la poésie en photos, des installations sonores et d’autres multimédias… Si tu devais nous présenter un seul de tes travaux lequel choisirais-tu ?

Dans son apparence mon travail est multiple, je peux toucher à la photographie ou à l’installation ou à la peinture si j’en trouve la nécessité, mais en réalité je suis en train de travailler sur un unique projet de longue haleine, en cours depuis 2008. Mon projet, Elle M’aime, est engagé dans un processus de “pollinisation” d’une seule photographie à travers le monde et noue des liens avec des personnes ou des organismes ou des espaces pour voir dans quelle mesure il peut provoquer des relations fécondes. Le projet Elle M’aime explore donc une base de données qui génère des trajets sur différents supports et différents territoires souvent connectés entre eux.

Entre elle(s)...

#tunisiennes. Photographie numérique

3- Et dans tout ça, quelles sont tes sources d’inspirations ?

Chaque  lieu que j’ »habite » peut m’inspirer, dans ce sens habiter pour moi c’est occuper un espace-temps tout en ayant les sens disponibles. Ce lieu  peut être une ville, un livre, un trajet, une machine ou un échange.

 sur la route de... Gafsa. Iphonographie

sur la route de… Gafsa. Iphonographie

4- Et tes projets pour 2014 ?

Je participerai à une exposition collective en Mars  à B´chira Art center sous le thème Kodem Dari Fanń et à l’évènement Imago Mundi Luciano Benetton Collection,  Sénégal et Tunisie. Je continue à travailler  sur la base de données de mon projet   » Elle M’aime » et sur des performances sur le web.

Instants Flux :Installation multimédia à B'chira art center en collaboration avec Ridha Dhib

Instants Flux :Installation multimédia à B’chira art center en collaboration avec Ridha Dhib

Les Blogs de Souad Mani :

Tumbler

WordPress

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>