L’interview d’une créatrice Tunisienne, Noussa.

198577_144950332322238_876195863_n

Noussa, est une artiste tunisienne qui place sa pratique dans la triple dynamique de l’art, de l’artisanat et du recyclage. Elle nous parle du contexte des marchés de créateurs en Tunisie et nous dévoile ses techniques artistiques et ses projets à venir.

-A2R : Est-ce que tu peux nous présenter tes créations ainsi que tes sources d’inspiration ?

-Noussa : Je fais essentiellement de la décoration murale à partir d’assiettes autonomes, qui peuvent être mises aussi sur des supports, ou d’un ensemble d’assiettes formant un tableau. Je travaille avec des techniques différentes comme le transfert à froid, le collage, la peinture acrylique et sur des diamètres différents. Cela me permet d’atteindre une certaine diversité graphique dans les compositions que je propose, qu’elles soient complexes ou épurées, abstraites ou représentatives. En fait, je ne cherche pas un style à suivre ni mon propre style ;  je trouve dans la diversité un champ large d’échanges et de goûts. Par contre, je veux bien préserver et avancer dans ce genre de décoration sur assiettes ! Honnêtement, au début je n’avais pas une ou des sources d’inspiration! C’est plutôt le chômage qui m’a poussé à entretenir cette activité, bien que j’aie toujours eu l’intention d’avoir une ou des pratiques artistiques. Dans ce contexte, je me suis orientée vers la récupération qui est devenue un souci artistique plus qu’un souci matériel. En effet, à travers le concept de récupération, je puise dans des images et/ou des matériaux pour construire un environnement graphique qui tend vers le design. Sinon, si la diversité m’intéresse beaucoup, en ce moment ce sont les systèmes d’écritures des civilisations anciennes qui m’inspirent. J’essaye d’étudier les logographes des mayas pour en dégager un autre univers design-graphique.

-A2R : Est-ce que les marchés de créateurs se développent en Tunisie ? Et quelles formes prennent-ils?

-Noussa : Les marchés de créateurs en Tunisie ont commencé à se développer depuis une décennie et ils sont gérés principalement par l’UTICA (Union Tunisienne de l’Industrie, Commerce et de l’Artisanat), en donnant des prêts pour que les créateurs lancent leurs projets dans les différents domaines qu’elle englobe. Je n’ai pas vraiment beaucoup d’informations là-dessus mais d’après ce que je sais cet organisme favorise plus les créateurs qui ont une carte professionnelle (surtout pour ceux qui sont issus du domaine artisanal ou artistique) ou alors ceux qui ont des relations assez haut placées… Mais il n’empêche qu’elle a quand même aidé à maintenir des marchés à travers la création d’entreprises, l’exploration de partenariats internationaux… Plus spécifiquement, il y a aussi l’ONAT (l’Office National de l’Artisanat Tunisien) qui s’intéresse plutôt au développement et à la distribution nationale et internationale de l’artisanat, notamment à travers l’investissement dans le domaine artisanal. Personnellement, je trouve que ces différents organismes tracent un système de marché étroit et clos où chaque artisan s’enferme sur lui-même, s’éloignant ainsi de tout échange avec l’autre, parce que les « créneaux » créés mettent en place une compétitivité aride.

-A2R : Quels sont tes projets à venir ?

-Noussa : Mes projets d’avenir ? Et bien, je compte faire une exposition, d’ailleurs je suis en train de mettre en place un accord avec un espace culturel à Sousse (Tiziri 13). En fait, jusque là je n’ai participé qu’aux différents petits marchés qui se tiennent à Sousse (marchés de noël, brocantes, …). Mais sinon, j’aimerai créer prochainement un atelier ouvert au public qui sera dédié à la récupération.

One Response to L’interview d’une créatrice Tunisienne, Noussa.

  1. Gandolfi dit :

    That is this kind of fantastic useful resource you are offering so you have apart free of charge. I enjoy viewing internet sites that understand the price of offering a top quality useful resource free of charge. It is the previous precisely what goes around arrives routine. Would you received a great deal of links and i also discover a great deal of trackbacks?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>